lundi 26 mars 2012

LA CHARIA (la loi islamiste) ET UNE VOIE INTEGRALISTE D'INTEGRATION DE L'ISLAM par Jigé.

 Voici un extrait du blog Connaissance de soi de Jigé :

N.B : les liens associés au texte de Jigé sont proposés par nous.

Un problèrésolutionme, c’est fait pour être résolu, non? (pas pour être évacué comme le pensent certains groupuscules islamophobes), et comme “un problème insoluble, ça n’existe pas” on est sûr de trouver la solution (d’autant plus que nous sommes “un solutionneur hors pair”). Je disais que nous trouverons la solution, mais c’est qui NOUS? Est-ce que ça n’inclut pas aussi les arabes? Quand nous (= les Occidentaux et les non-Occidentaux –incluant les Arabes) en aurons fini des “dogmes” et des “monothéismes”, peut-être découvrirons-nous que nous sommes tous frères.
En fait, nous sommes DÉJÀ frères puisque nous faisons tous partie de UNE humanité (comme l’ADN le prouve). Pour le découvrir, facile (sauf pour le mental, qui décidément complique tout): il n’y a qu’à enlever ce qui empêche de nous rendre compte que NOUS SOMMES de la même famille (la famille humaine). Et qu’est-ce qui nous DIVISE et nous EMPÊCHE de nous en rendre compte? Une seule chose: la religion (ou plutôt la façon TRÈS INADÉQUATE dont nous comprenons et interprétons la religion). Le fait que certains se croient chrétiens et d’autres, musulmans, est de toute évidence un OBSTACLE qui ne fait que nous DIVISER et qui encourage l’EXCLUSION mutuelle.
Alors que faire? Éliminer les religions? Bien sûr que non, car s’il est vrai que les religions nous divisent, elles enseignent tout de même des valeurs universelles et ça, c’est une chose absolument nécessaire. Mais nous avons tendance à oublier que UNVERSEL veut dire tout le monde, pas seulement les musulmans ou seulement les chrétiens. Officiellement il n’y a donc RIEN qui empêche un Arabe d’être musulman ou un Européen d’être chrétien.
Reste un problème à résoudre: les Droits de l’Homme sont INCOMPATIBLES avec la charia. Attention: ce n’est PAS DU TOUT une question de chrétiens vs musulmans, c’est une simple question de progrès humain. Incompatibles ça veut dire qu’elles ne peuvent PAS exister côte à côte: soit l’Occident adopte la charia (loi religieuse) comme base de sa législation et de son administration (et c’est un énorme recul pour TOUTE L’HUMANITÉ –incluant les arabes), soit les pays musulmans adoptent les Droits de la Personne.
Avant l’immigration arabe on aurait pu dire: chacun sa loi dans son pays (la charia dans les pays musulmans et les Droits de la Personne en Occident). Mais maintenant c’est trop tard pour cela: on a passé le point de non-retour déjà. Maintenant c’est l’un ou c’est l’autre. Décidément l’Évolution savait ce qu’elle faisait en provoquant “la Grande Migration”, comme si elle nous criait à tous: “Mais vous ne voyez donc pas que vous êtes tous de la même espèce? (humaine)”. Personnellement, j’ai toujours vu que les arabes ont une sensibilité spirituelle particulière (qui nous manque à nous, Occidentaux), et qu’en même temps ils sont maintenus dans un immobilisme qui les empêche de progresser. C’est cet immobilisme qui doit cesser.
Si je regarde les forces en présence dans les pays arabes, je vois trois choses; (1) une petite minorité d’islamistes très religieux qui sont fortement en faveur de la charia ET QUI SONT TRÈS AGISSANTS (tellement qu’ils semblent occuper le devant de la scène -pour le moment), (2) une énorme majorité de musulmans qui ne sont en faveur de la charia que parce qu’ils croient que “c’est comme ça que ça doit être”, et puis “l’imam a dit que Dieu l’a ordonné”, et comme on obéit aveuglément à l’imam, on ne se demande même pas si c’est vrai, (3) un groupe de gens encore minoritaire, qui semble peu organisé mais qui croît rapidement, et qui sont CONTRE les islamistes et la charia (surtout des jeunes je crois*). Le (1) semble actif pour le moment, mais il est rétrograde et sera BIENTÔT une chose du passé, le (2) changera rapidement dès que le (1) disparaîtra, le (3) est la force de demain et une promesse pour un avenir souriant (et proche).
NOTE. Les jeunes représentent l’avenir, et sont une force montante. Dans les pays arabes ils n’ont souvent connu que le pouvoir en place. Le “printemps arabe” a montré que quand ils s’assemblent, c’est une force à laquelle RIEN ne résiste.
Attention: les jeunes ont bien un rôle à jouer pour initier la chose, mais ils seront appuyés et suivis par une très forte majorité de gens de tous âges. Et ne nous fions surtout pas à la situation présente (qui semble contredire cela): les choses peuvent basculer TRÈS soudainement. Dans toute cette histoire, les Occidentaux ne sont ni meilleurs ni pires que les autres peuples; simplement ils remplissent les conditions qui favoriseront l’émergence d’une famille humaine, c’est tout.
Alors pour les Arabes, l’Islam, oui, mais la charia, non; musulman oui, islamiste non.
Signature-Plume_thumb2_thumb_thumb_t[1]
Enregistrer un commentaire