dimanche 3 avril 2011

QUEL PRIX PAYER POUR DECOUVRIR LA GRATUITE DE LA SOURCE NON-DUELLE ?

L'enseignant spirituel contemporain de la non-dualité ou de l'évolution de la conscience n'hésite pas à se faire payer en monnaie sonnante et trébuchante. Ce serait compassion de faire payer car après tout autrefois tel sage ne laissait-il pas l'aspirant disciple plusieurs jours dans le froid et dans la neige avant de considérer sa demande favorable ? Jésus n'a-t-il pas tout simplement demandé à ses disciples de tout quitter pour le suivre ? Dieu n'a-t-il pas exiger d'Abraham le sacrifice de son propre fils ?

Dans notre monde où le bien le plus précieux est l'argent, l'enseignant spirituel partant de là n'hésitera pas à demander de l'argent pour s'assurer que les aspirants disciples sont investis et ne font pas du simple tourisme spirituel gratuit.

Voici pour l'argumentaire en faveur d'une rétribution de l'enseignant spirituel contemporain.

Toutefois Jésus quand il demande de tout donner et tout quitter ne le demande pas pour lui mais pour le Père. L'argent est donné aux pauvres. Lui et ses disciples sont en quelque sorte des mendiants itinérants à la manière de François d'Assise et de Claire. L'enseignant spirituel contemporain de la non-dualité ou de l'évolution de la conscience que fait-il de cet argent ? Est-ce pour lui ? En vit-il ? Ou le redistribue-t-il pour de justes causes ?

Pourquoi l'enseignant de la non-dualité et surtout celui de l'évolution de la conscience demande-t-il à tous le même sacrifice sonnant et trébuchant alors que pour l'un 100 euros ne représente rien et que pour l'autre c'est déjà énorme. Sa motivation n'est-elle pas simplement de gagner sa vie d'homme avec cet enseignement ?

L'évidence est que la source de ce qui est respire la gratuité. Ce qui est est sans pourquoi c'est-à-dire non relié à des intérêts. Ce qui est ne demande rien pour faire être ou laisser être en son sein quoi que ce soit. Ce qui est nous permet même de l'oublier et donc d'être sans gratitude pour lui qui pourtant nous donne à être. 

Pour rejoindre Cela ne devons-nous pas en redécouvrir la gratuité essentielle ?  Comment être vraiment en sa Lumière sans refléter cette gratuité essentielle ?
L'argent pour l'enseignement et pour l'enseignant ne risque-t-il pas de créer l'illusion que nous avons payé notre ticket d'entrée pour faire l'expérience de la source ? Sur un plan pédagogique le prix à payer qui n'est pas un prémisse du sacrifice total de soi attendu n'est-il pas contestable ?

  
L'enseignant de la non-dualité me dit qu'il n'y pas personne ici, moi je dis qu'il n'y a personne au centre mais encore quelqu'un à la périphérie qui a besoin d'être transformé. L'enseignant  de la non-dualité me dit que je n'ai rien compris mais lorsqu'il me demande son argent, je vois très bien qu'il y a encore quelqu'un pour être payé !!!! 

Je veux bien payer le prix maximum, c'est-à-dire renoncer à être au centre pour servir l'évolution de la conscience mais pour Cela même qui n'est que don. 

 
Enregistrer un commentaire