mardi 29 janvier 2008

LE BOCAL ETOUFFANT.


On connaît ce poisson qui tournait en rond dans son bocal cherchant à faire l'expérience de l'eau. Zen, il savait l'eau partout et jouissait enfin de sa nature.

On connaît de plus en plus ce poisson qui voulait voir à travers le bocal bardé d'antennes sans cesse plus nombreuses, savait-il qu'il rendait son bocal irrespirrable à cause de sa science de poisson ?

On connaît peu ce poisson qui aspirait à un corps lui permettant de sortir du bocal.

Combien de poissons mourront sur la berge avant que l'un hérite d'un corps capable de respiration alvéolaire ? Mais qui sait si l'âme des poissons échoués ne se retrouveront pas dans ce nouveau corps ?


Enregistrer un commentaire