dimanche 22 avril 2012

LE YOGA PAR NIRANJAN GUHA ROY.

Qu’est ce que le yoga ?

Niranjan Guha Roy – Sri Aurobindo Ashram 1977

Qu’est ce que le yoga ?

En Inde depuis les temps les plus reculés, il est dit qu’on a besoin de beaucoup, beaucoup d’années pour arriver à être en contact avec le Divin et qu’on doit faire une sadhana longue et difficile pour arriver même à une réalisation partielle. Quand nous lisons les vies des grands Saints de tous les pays, les adorateurs de Dieu on constate la même chose : il n’y a pas de route facile jusqu’au Ciel. L’effort le plus grand et le plus laborieux avec une patience et endurance illimitées est promis à ceux qui entreprennent la découverte du Divin. Nous voulons quelque chose qui changerait radicalement la vie humaine en vie divine. Cette vie de yoga est sérieuse et ce que nous demande le Divin est sans compromis. L’appel sur nous est un privilège rare, accordé aux âmes audacieuses et consacrées. Comment peut on être en paix tant qu’il y a l’ignorance, l’obscurité, la violence, la lutte, la haine, la passion, des maladies, l’absence d’amour, l’intolérance, la cruauté, tout ces millions de dragons, de démons et de forces diaboliques qui retiennent pratiquement l’humanité entière comme des esclaves, prisonniers et otages. Le pouvoir et la lumière libératrice sont là devant nous la main tendue pour nous aider et nous relever. Avec espoir, ardeur et amour nous devons lever les yeux vers le soleil doré et nous ouvrir, tous nos centres, toutes les cellules de notre corps à ses rayons transformateurs et divins. C’est la vraie régénération, la libération vraie.
La plante est un symbole visible de l’aspiration spirituelle, comme elle se dresse vers la lumière du soleil, comme elle dépend de la lumière pour son existence, comme elle lutte pour avoir un aperçu de la lumière du soleil ! Pour le sadhak du yoga intégral, il n’y a aucun repos, aucun lit de roses, aucun endroit confortable où il pourra se reposer longtemps. Nous avons un million de batailles à livrer et à gagner.
Il faut raffermir notre détermination et continuer d’avancer délivrés du poids des désirs et des attachements, enflammés par le feu de la conquête divine. Voici le rôle assigné aux disciples de la Mère et Sri Aurobindo.
Il faut aussi expliquer quelque chose de fondamental concernant le yoga. Il y a trop souvent des idées fausses à ce sujet. Le retour à la nature n’a rien à faire avec le yoga. La concentration sur l’alimentation, biologique ou autre a très peu à faire avec le yoga. Former une communauté ou vivre en groupe juste pour être ensemble n’a rien à voir avec le yoga. Yoga en Inde signifie union avec le Divin, l’Absolu et la discipline nécessaire pour arriver à la réalisation. Le but de quelque bonheur personnel, d’être heureux, d’aimer d’une manière humaine appartient à l’éthique et n’a rien à voir avec le yoga.
La Gîta est la synthèse de toutes les formes de yoga pratiqués en Inde. Le yoga de Sri Aurobindo commence là où la Gîta se termine. Être conscient du divin, de la réalité spirituelle, être conscient que tout est divin, que la terre et l’évolution sont une manifestation consciente du Divin, être conscient de l’Un et de sa volonté dans le monde, être mu par Lui, vivre en Lui, être possédé par Lui, être progressivement transformé en un être divin voici les marches de l’ascension vers la vie divine. Ceci est un sujet vaste et complexe. Plus que n’importe quelle connaissance intellectuelle contenue dans des milliers de livres, une seule vraie et profonde expérience, le toucher de la Grâce est beaucoup plus convaincante au chercheur de vérité.

Nous devons cultiver constamment l’humilité, l’offrande de soi au Divin. Une soumission joyeuse à la guidance du Divin, une fois que nous L’avons vu et reconnu, est le chemin le plus sur pour le chercheur. Seule l’âme préparée pendant de nombreuses vies peut prendre ce chemin de dépendance au Divin, de soumission à sa volonté, amour et sagesse avec joie et enthousiasme. Mais nous pouvons tous nous préparer afin d’être prêts pour ce moment de grâce que la soumission apporte, la Présence de l’Eternel, sa possession de notre être, vie et action.
 
Enregistrer un commentaire