vendredi 28 novembre 2014

LA DIMENSION INDIVIDUELLE DE L'EVEIL SELON DOUGLAS HARDING

http://www.editions-tredaniel.com/images/min/978_2_85076_874_3_UNE_211_331_1346658369.jpg

Chapitre XIV P.116 sq. LE PETIT LIVRE DE LA VIE ET DE LA MORT

LA SYNTHÈSE

Tant que vous ne savez pas mourir et revenir à la vie, vous n'êtes qu'un voyageur désolé sur cette sombre terre.
GOETHE

Cette longue et difficile ascension, avec toutes ses pistes et routes orientales et occidentales, est-elle périmée aujourd'hui, tout comme les longs voyages à pied ou à cheval ont été dépassés par les voitures rapides et les avions à réaction ? Toute cette dévotion, ce patient labeur spirituel, toute cette peine, toutes ces larmes, ces espoirs perdus et retrouvés, tout cela n'était-il qu'aberration et gaspillage d'énergie, un malaise dont nous sommes presque guéris ? Évidemment non. Bien au contraire ! S'il est vrai que cette technique de l'avion à décollage vertical, cette vision instantanée de ma Nature Intemporelle est aisée, il est également vrai qu'elle n'a d'effet sur ma vie que dans la mesure où je m'applique sérieusement à l'entretenir. Je dois actualiser la découverte que je suis absolument parfait tel que je suis - tel que JE SUIS - en la redécouvrant patiemment, sans cesse et inlassablement, jusqu'à ce que toute trace d'artifice et d'effort, toute sensation d'accomplissement aient disparu. Jusqu'à ce que ce soit devenu dans la vie quotidienne ce que cela a toujours été en fait : notre état naturel. Autrement dit, malgré les décollages verticaux, on est également obligé d'emprunter cette route lente, ardue et progressive. Même si en avançant le long de cette route, on en décolle à maintes et maintes reprises, on ne peut rester en l'air. On est à la fois loin là-haut, et rivé à la terre, et il n'y a pas de contradiction. Selon le maître Zen Ummon : « Pour l'homme vraiment illuminé, l'assujettissement à la loi des causes et effets et le fait qu'il en soit dégagé ne sont qu'une seule et même vérité. » Il n'y a pas de voie sans problème ni sans peine. La qualité de notre vie spirituelle dépend des efforts que nous sommes prêts à faire pour elle. Mais celui ou celle qui a vu sa Nature Intemporelle ne devrait jamais se décourager à l'idée que cela va être un "dur travail", pendant des années peut-être. La première vision de Cela (pour autant qu'on puisse parler d'une première) est déjà la vision parfaite, même si elle est brève. Elle ne devient pas plus claire avec le temps. Jamais. C'est la seule chose que je ne puisse pas faire mal ou à moitié. Toute une vie, et même des centaines de vies de pratique ne me rapprocheront pas d'un centimètre de CE QUE JE SUIS. Elles ne pourront qu'attirer de plus en plus mon attention sur CELA. Cette vie fondée sur la vision est-elle vraiment difficile ? Oui, et absolument Pas ! Selon ma longue expérience, la vie sans la vision se révèle infiniment plus difficile. Somme toute, que signifie vivre avec la vision intérieure sinon fonder ma vie sur la vérité de ma Nature ? Et que signifie le refus délibéré de voir ma Nature sinon fonder ma vie sur un mensonge ? Ce qui - si l'on parvient à le faire réellement et pas seulement en imagination - doit être sacrément inefficace ! Lorsque j'utilise un outil, j'ai intérêt à savoir si c'est un marteau ou une scie, à moins que je n'aie décidé de me blesser ou de saboter le travail. Eh bien, je suis mon propre outil pour vivre, alors je l'observe attentivement, et je prend soin de ne pas le quitter du regard. La vie est infiniment plus satisfaisante de cette Leçon, et en fin de compte infiniment moins difficile. Dans cette troisième partie de mon enquête, j'ai analysé les trois approches de la mort : la Voie Descendante, la Voie Ascendante et l'Envol Vertical. Pour en résumer les conclusions sous une forme mémorable, en voici le graphique :

 Mon triple itinéraire comprend :


(1) Le déclin inévitable de ma vie : vieillesse, invalidité, mort - évolution que nous devons embrasser plutôt que de nous y soumettre.

(2) Mon évolution spirituelle "à la dure", ma conquête de la mort et mon ascension progressive vers l'Éternité en m'exerçant continuellement à mourir. Ma prise de conscience que je suis déjà libéré de la vie et de la mort, et établi dans l'Éternité - ce que je peux voir dès maintenant, quels que soient mon âge et mon niveau d'évolution.

(3) J'emprunte les trois voies à la fois : la première automatiquement, et la deuxième en pratiquant la troisième.
Enregistrer un commentaire