dimanche 27 mars 2011

QU'EST-CE QUE LA SPIRITUALITE INTEGRALE ?

Quand nous avons trouvé l'intangible, soudain il n'y a plus que Cela. Nous savons comment être détaché de tous les phénomènes. Les émotions et les idées et donc "ma" personnalité sont des phénomènes de la transparence consciente qui caractérise Cela.

Mais  libéré en Cela, comment sauver les phénomènes ? Car la crise morale, sociale, économique, politique, et écologique pose cette question avec force. Les spiritualités non intégrales voient dans cette question une trahison de Cela... Souvent les prêcheurs de la non dualité estiment qu'il suffit de s'abandonner  à la transparence consciente de Cela et tout ira pour le mieux. Quand on leur parle de sauver les phénomènes ils voient un retour à la petite personne qu'ils prétendent abolir alors que pourtant on la voit bien prospérer à la périphérie de leur expérience de Cela. 

Une spiritualité intégrale authentique se démarquera d'une telle posture car elle estimera qu'il y a de l'ignorance dans l'abandon des phénomènes à eux-mêmes. Une spiritualité authentiquement intégrale estimera qu'une spiritualité qui abandonne les phénomènes à eux-mêmes est une demi-vérité peut-être aussi nuisible sinon plus que l'ignorance de la personnalité ordinaire.

On ne sortira pas de l'ignorance avec une demie-vérité. Pouvons-nous trouver au cœur de notre expérience de Cela un courant dynamique qui suscite le renouvellement des phénomènes pour surmonter la crise criante qu'ils manifestent ?

Ken Wilber ou Hans Jonas parlent d'Eros. Andrew Cohen évoque un Soi authentique. Teilhard de Chardin décrit une convergence vers un point Oméga. Bergson nous découvre un Elan vital à la source de nos durées et qui renouvelle le vivant par son intuition créatrice. Sri Aurobindo et Mère font de la Shakti hindoue la source de la manifestation des phénomènes.

A vrai dire le détachement obtenu par la réalisation de la transparence consciente de Cela qui n'a jamais été autrement que Cela malgré toutes nos histoires personnelles est le point de départ d'une aventure spirituelle. Car notre individualisation va vraiment au-delà de l'égo dans la lumière de Cela  lorsqu'elle se découvre l'individualisation du courant dynamique du monde phénoménal. Après avoir réalisé que notre vraie nature est la transparence consciente de Cela nous commençons à réaliser par ailleurs qu'en tant que phénomène nous sommes un tourbillon du courant dynamique de Cela qui traverse et vivifie tous les phénomènes.

Grâce au détachement de Cela  peu à peu son mental personnel d'abord au service de ses désirs et de ses valeurs commencera à fondre dans une intelligence universelle encore impalpable mais qui seule est créatrice.

Dans une spiritualité intégrale authentique, le petit moi essentiellement consommateur et reproducteur par ses désirs est appelé dans la Lumière de Cela à s'élargir jusqu'à sa dissolution pour laisser place à un instrument individualisé de la source d'énergies créatrices.  La réalisation de Cela n'est donc que le début authentique de l'aventure spirituelle intégrale. 
Enregistrer un commentaire