mercredi 24 juin 2015

SE BAIGNER DANS L'IMMENSE AVEC JOIE ET SERENITE.


 

Quelques réponses de la Mère, p.184 :

Il ne faut pas se laisser écraser par le sens de l'immense ; il faut s'y baigner, au contraire, avec joie et sérénité. Si l'on était inévitablement enfermé entre les quatre murs de sa conscience personnelle, c'est alors que ce serait triste et écrasant... Mais l'infini nous est ouvert, nous n'avons qu'à nous plonger en lui.


29 mars 1937, Ashram de Sri Aurobindo

Enregistrer un commentaire